Mythes et musique

À la tombée du jour, dans le bush assemblé,
Les hommes offrent à la nature apaisée
Le chant de leurs instruments
Autour d’un feu crépitant.
Une offrande à la terre mère.
 
Vibration distordue
Les didjeridoos se répondent
Feulement, coassement, glougloutent,
Le son enfle au rythme envoutant,
Les corps vibrent en écho
Et entrent en transe.