L’EAU

2015 Les estables groupe

ATELIER d’écriture l’eau aux Estables

organisé par Sylvain Josserand au Chalet d’Ambre du 28 avril au 1er mai 2015 . Les Estables. Haute Loire

« On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve »

Ce proverbe est issu de la philosophie d’Héraclite, qui pense le monde comme mouvement et changement perpétuel.

Les choses sont en perpétuel changement, tout comme notre vie intérieure. Comme un fleuve, qui semble toujours identique mais où l’eau n’est jamais la même, nous changeons, ainsi que les choses. C’est pourquoi nous ne pouvons vivre deux fois la même chose.  C’est jamais la même eau qui coule au même endroit.

L’eau : les peintres et les arts plastiques

Paul Cézanne (1839-1906)
Sur une feuille de papier avec un pinceau imbibé d’eau et des pigments d’aquarelle,  écrire tout ce que vous évoque cette mutation sur la feuille. Lire attentivement le tableau de Cézanne « Bords d’une rivière ». Écrire tout ce que vous suggère ce paysage. A partir des éléments rassemblés écrire une série de « je me souviens ».
Friedensreich Hundertwasser (1928-2000)
On dépliera ensuite l’un de ces « je me souviens » sous forme d’une nouvelle brève. On y insérera des maximes de l’artiste viennois, Friedensreich Hundertwasser .
Bill Viola (1951)
Texte écrit à partir des vidéos de Bill Viola, artiste américain d’art contemporain. Tristan’s ascension

les écrits de  Marie NoelleMartialMary.

L’eau dans la nature

Francis Ponge – Plus bas que moi se trouve l’eau….
Ecrire un texte humoristique expliquant comment l’eau nous échappe car elle répond aux lois de la pesanteur, s’insinue partout et prend la forme qu’elle veut.
 
L’eau dans le corps humain
Sachant que le corps est composé de 70 % d’eau, écrire un court texte sur ce thème plutôt troublant.
 
Au bout de la pluie il y a la mer… 
Lors de la visite de la cascade du Ray pic, écrire des haïkus et des textes poétiques. Convoquer éventuellement des évocations du poète Nicolas Diéterlé :    « l’eau , le murmure des sources et le bruit des cascades ; l’eau et la musique . »

les écrits de  Marie Noelle, Mary.

L’eau est un symbole : l’eau destructrice, l’eau purificatrice

Qui y-a-t-il derrière une goutte d’eau ?
Construire une goutte d’eau ou l’idée que l’on se fait de l’eau à partir d’éléments disparates (journaux, colle, chiffons, ficelle, sacs plastiques…) sur un carton, puis rédiger une phrase longue (une demi-page ou plus avec un seul point à la fin ; virgules et incises autorisée dans le texte mais pas de point virgule, d’exclamation ou de suspension).

Nouvelle sur l’eau et ses bienfaits
Rassembler tous les éléments sur l’eau « élément vital, eau destructrice », eau vécue comme un symbole, eau purificatrice, eau guérisseuse… Dialoguer entre deux participants sur ce thème ; imaginer deux curistes qui s’ennuient dans les jardins d’une station thermale… Ils viennent de boire une boisson au fort goût de souffre.

les écrits de  Marie NoelleMary.

La mémoire de l’eau

Les Kogis
Après la lecture de ” l’Albatros ” de Charles Baudelaire, et l’écoute de l’interview vidéo des Indiens Kogis, gardiens de l’eau de la Terre, par Eric Julien, fondateur de l’association Tchenduka, Kogis, message des derniers humains, chacun rédige un texte sur le thème de la « mémoire de l’eau ».
 
Jacques Benveniste, Marc Violet et Masaro Emoto,
En s’inspirant des travaux du médecin immunologue, Jacques Benveniste selon laquelle l’eau qui a été en contact avec certaines substances conserve l’empreinte de certaines propriétés, de ceux de Marcel Violet sur la bio dynamisation de l’eau et ceux sur “Les messages cachés de l’eau” de Masaru Emoto, choisir l’une des images proposée par Emoto et écrire sur cette image et/ou sur l’ un des graphismes que vous inspire ce thème.

les écrits de  Marie NoelleMary.

L’avenir de l’eau

« La mort de l’eau est plus songeuse que la mort de la terre : la peine de l’eau est infinie » 

Gaston Bachelard

Le cachet d’aspirine
Écrire ce qui se passe lorsque l’on fait fondre un cachet d’aspirine dans l’eau. Les points de vue de l’eau, celui du verre et du cachet d’aspirine.
 
La guerre de l’eau
En s’inspirant d’un résumé du livre d’Erik Orsenna, « L’Avenir de l’eau », Fayard,‎ 2009, écrire un texte sur la « guerre de l’eau ». On pourra imaginer de scènes du genre : une ville où la principale conduite d’eau serait coupée ; une rue boueuse, pleine de flaques d’eau et l’on voit soudain le ciel se refléter dans les flaques au point de cacher complètement la saleté et la violence de la rue…

Dans « l’Ombre d’un rêve », le poète chinois contemporain Zhang Cho écrit : « l’eau accueille les choses les plus souillées, le feu les repousse. Mais ils peuvent l’un comme l’autre transformer l’impur en ce qu’il y a de pur….»
En vous servant de l’incipit tiré du poète Jiang Hanzheng : « Bien des choses en ce monde devraient être jetées à l’eau ou au feu, et on se réjouirait de leur transformation… », écrire à l’aide de tous ces éléments, un monologue intérieur ou un rêve…. Voire un cauchemar.

les écrits de  Marie NoelleMartialMary.

Randonnées découvertes

Le Lac d’Issarlès
Au lac d’Issarlés, en s’inspirant de la légende arthurienne, imaginer un remake des ” brumes d’Avalon”. Se servir éventuellement de la symbolique du triskèle celte.

les écrits de  ClaireMary.

Les Narces de Chaudeyrolles et les sources du Lignon
Le maar de Chaudeyrolles, cratère volcanique d’explosion avec sa tourbière, et les sources du Lignon nous susurrent des haïkus à l’oreille.

les écrits de Mary.