Balade au lac d’IssarlA?s

Le soir est descendu sur le lac d’IssarlA?s, les roseaux plient sous le vent, des poules d’eau surprises par un mouvement dans les fourrA�s s’envolent prA�cipitamment, une loutre ou un ragondin peut-A?tre. Un hibou rA�pond au coucou dans le lointain.

La face ronde et glaciale de la lune se ride A� la surface des flots. Sentinelles noires, les sapins enserrent le chaudron qui retient les eaux visqueuses et insipides du lac.

CassiopA�e est seule sur la grA?ve, sa longue chevelure flotte sur ses A�paules frA?les Sa silhouette diaphane se dA�tache, aurA�olA�e d’une fluorescence scintillante, elle avance dans l’A�paisseur de la nuit, les pieds nus. Les eaux se fendent et lui frayent un passage au milieu des flots.