Recette du WITLOOF

LA RECETTE DU WITLOOF

(prononcez Vite Louf) pour 27 personnes

Dans une grande barlotière versez d’abord deux grandes louches d’alberge, que vous arroserez d’une cuiller à soupe de boustrophédon, avec une pointe de cotignac. Ajoutez du dahabieh mais en quantité mesurée car il ne faut pas en abuser, et n’oubliez pas quelques pincées d’écafote. Battez le tout jusqu’à émulsion. Puis mettez votre barlotière à rafraîchir en attente de la suite.

Faites revenir à la poêle, dans du saindoux, biologique de préférence, votre haggis, haché men. Il accompagnera vos ixodes et vos javarts préalablement assouplis à la masse puis découpés en tranches minces, que vous ferez dorer dans une autre poêle. Préservez le tout dans un grand plat que vous placerez au four thermostat 5.
Faite bouillir ensuite, dans une kichenotte de bonne taille et en utilisant une eau filtrée, les layetiers, les miaules et la maringote, découpés en petits dés. Vous passerez ensuite le tout au mixeur, avant de le servir en purée comme accompagnement de votre friture.
Au dernier moment, versez le contenu de votre barlotière dans une saucière, et vous saupoudrerez votre préparation d’ouaouaron, de pupazzo et de quenotte. La rixdale et la serinette sont facultatives, et d’une façon générale il est prudent de s’en passer.
Si vous avez eu la patience d’épépiner le tétrodon, vous pouvez en ajouter en option, accompagné d’ulve et de vassiveau pour enjoliver votre plat.
Il est conseillé de proposer à vos invités un petit verre de ximénie avant la consommation du witloof. Une bonne rasade d’ Yeuse peut également être recommandée pour l’accompagner.
La zuchette est indispensable à la fin du repas pour assurer une bonne digestion.
Dans les cas graves prenez plusieurs comprimés d’urodèle.