Sublime-Nammos

Pour accéder à Sublime-Nammos, il fallait prévoir du temps, se recharger en énergie et de préférence aimer la marche.

À ma connaissance, il n’y avait aucun moyen de transport connu possible. Aucune route, mais un sentier escarpé à partir de  Nammos le Mibus, centre commercial important, lieu de passage, d’échanges, de marchés colorés, un lieu vivant et grouillant.

Seuls quelques initiés connaissaient la trouée dans la montagne, passage conduisant à cette terre paradisiaque.

Quelques maisons, un lac, une forêt protégée des regards, un climat exceptionnellement doux et clément.

Les quelques familles installées à Sublime-Nammos depuis plusieurs générations avaient  développé un réseau d’entraide qui reposait sur les compétences ou qualités de chacun.

J’avais découvert « Sublime-Nammos » tout à fait par hasard après avoir vu un documentaire sur cette région et rencontré Osmana chez des amis. Elle était venue en stage à Paris pour quelques semaines et semblait si pressée de rentrer chez elle. C’est ce qui m’incita à faire le voyage. La curiosité, le besoin de dépaysement mais aussi l’invitation chaleureuse d’Osmana qui entrouvrait une porte vers un monde inconnu.

Ce qui m’a le plus touchée, l’hospitalité des Sublime- Nammosiens, leur attention à l’autre.

Accueillir, faire plaisir semblait être leur principale préoccupation, ainsi que la fierté de leur pays.

Ne me demandez pas l’itinéraire ou bien la carte de la région ou bien encore les hébergements possibles. Ne me demandez pas plus de précisions sur Sublime-Nammos,  je ne saurais les apporter.

Car, si j’évoque aujourd’hui Sublime-Nammos, c’est afin de reconstituer le puzzle, rassembler les pièces enfouies au fond de ma mémoire.

C’est si loin . Je garde un souvenir émerveillé, ému, nostalgique d’un paradis perdu, à tout jamais.

Comme vous devez le savoir, un volcan s’est réveillé dans la région de Nammosie, dissipant Sublime-Nammos dans un magma en fusion.

À ce jour, il ne reste plus rien de ce rêve éveillé, ou plutôt restent les bribes de  nos souvenirs et de nos témoignages.