FEUILLE d’AUTOMNE (Chanson)

Tu n’étais pas dans la forêt
Quand j’suis rev’nue pour te r’trouver
Peut-être avais-tu décidé
De n’plus rien me donner.
Sous l’érable rouge
Je me suis tenue
Sans que rien ne bouge
Sur la terre nue.
Et le vent taquin
A tourbillonné
Sifflant dans mes mains
La feuille envolée.
Je l’ai ramassée
Sur le tapis roux
Et l’ai dépliée
Comme un mot très doux.
Le vent qui savait
Que je l’attendrai
Avait caressé
La feuille en secret.
Dans l’arête humide
Je lus clairement
En mots translucides
« Je suis ton Amant ».
Alors sous l’érable
En sons délirants
Un chant délectable
Danse avec le vent.
Tu es venu dans la forêt
Anticipant mon arrivée
Tu avais déjà décidé
D’ouvrir ton cœur à ton aimée.