Adopter un livre

« La montagne de l’âme » posé sur la table à Chambod, ce matin, me rappelle qu’un jour j’ai adopté un livre. Malgré moi. Décors d’un chemin initiatique vers mon Yod intérieur, mon germe divin, comme l’écrit Annick de Souzenelle dans la Symbolique des lettres hébraïques. L’une des quatre lettres du tétragramme Yod Hé Vav Hé (Jahvé).

Nourriture spirituelle de ma poésie et de ma peinture. Accomplissement de ce qui est inaccompli en moi. Graal symbolique irrigué par l’ascension des sucs volcaniques du plateau ardéchois et du cirque de Borée, nappés de brouillard, de nuages et de brumes comme le sont les pains de quartzites du Yutancham en Chine.