Une femme qui s’écrit

Violet, l’encre sur tes doigts contraints à l’écriture
Rouge, la sève qui inonde tes sens éveillés
Bleu, les cernes sous tes yeux, de mille éclats, parure.
 
Jaune-vert, les mots se taisent écrasés par la censure
Jaune-orangé, l’onde s’immisce sur le papier
Jaune éblouissant, éclat de la joie retrouvée.