Mythes et musique

Danse des couleurs

Sombre  sombre
le marron de la terre
terre aride
terre de poussière
sombre  sombre le marron des sables
de haut en bas
de bas en haut,
accueille le vert de l’eau
cristalline, vert limpide,
reflets bleutés,
puis les gris métalliques
roulent et se soulèvent
vers le bleu azur,
tournent et tourbillonnent
Arrive le jaune en sautillant,
sauts rythmés,
citron, ocre orangé s’appellent
Les couleurs se répondent,
tour à tour,
se déploient,
clins d’œil et raclements de gorge,
roulent et se déhanchent,
torse offert vers la terre,
vers l’horizon, face au ciel,
face au soleil qui rougeoie.